AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Sans nom (pour l'instant)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeMer 6 Avr - 20:09

Petite note avant de débuter...
Je ne sais pas du tout où va aller cette histoire, je laisse mes personnages s'amuser comme ils veulent (enfin, le mot n'est pas exactement ça)

Bonne lecture... j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeMer 6 Avr - 20:35

CHAPITRE I


Riza se réveilla brusquement. Elle redoutait ce moment depuis longtemps, du moins elle en avait l'impression. L'alarme retentissait, signal de l'évacuation. Elle se précipita vers son armoire, enfila rapidement un pantalon, un T-shirt, des chaussettes et des chaussures sans prendre le temps de réaliser ce qu'elle mettait. Tant pis, peu importait le temps qu'il faisait à l'extérieur, la rapidité était le meilleur moyen de survivre. Elle le sentait au plus profond de son esprit, dans toutes ses cellules, comme un signal d'alarme ancré en elle et qui n'attendait que ce moment depuis la nuit des temps pour se déclencher. Elle plongea littéralement sous son lit à la recherche du sac contenant les quelques affaires qui lui seraient nécessaires après qut tout cela serait terminé. Elle l'avait fait il y a si longtemps qu'elle ne savait même plus ce que ce sac contenait. Les vêtements n'étaient peut-être même plus à sa taille, mais elle pourrait les revendre à un bon prix pour s'en acheter d'autres ou pour obtenir de quoi manger. Mais, avait-elle réellemtn fait ce sac? Un sentiment étrange l'envahissait petit à petit, elle avait l'impression d'avoir déjà vécu cette situation.
Se secouant pour retrouver ses esprits, elle reprit conscience de l'urgence de la situation et se précipita dans la cuisine pour s'emparer des trois tubes de géllules qui traînaient sur la table, géllules qui avaient remplacé les aliments depuis quelques années.
Le soleil commençait sa longe traversée du ciel et la clamleur montait crescendo au fur et à mesure que la population évacuait les lieux. Riza quitta ainsi son appartement situé au troisième étage sans prendre le temps de le fermer à clé, ce n'était qu'une perte de temps, temps qui lui était très précieux et de plus, ceux pourraient pas partir auraient au moins accès à des choses qui leur manquaient dans ces instants importants. Elle renonça à prendre l'ascenseur en voyant la file de gens qui l'attendaient et le nombre de ceux-ci qui tentaient de s'y entasser, et choisit l'option des escaliers qu'elle descendit à une vitesse certainement très proche de celle de la lumière et où elle ne rencontra personne.
"Les idiots, se dit-elle, pourquoi perdre du temps à attendre l'ascenseur?"
En approchant du rez-de-chaussée, elle entendait de mieux en mieux le concert mêlant d'un côté les klakons pour ceux qui avaient choisit de partir en voiture, et de l'autre les voix et les cris de ceux qui avaient préféré la marche à pied. Il est bizarre dans certaines situations, de constater que la vie est faite de choix, quel'on en fait sans s'arrêter, consciemment ou indiféremment, et que ces décisions sont déterminantes pour le futur. Ces gens à l'extérieur avaient-ils conscience que leur choix de mode de déplacement ou de la quantité de bagages qu'ils avaient emporté allait conditionner leur survie ou leur mort? L'issue de ce choix allait leur être dévoilée dans quelques minutes. Quel allait être le sien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Aurore
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
Aurore

Nombre de messages : 1159
Localisation : Lille
Date d'inscription : 27/11/2004

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeMer 6 Avr - 22:41

Eh ! ça part hyper bien ! de la SF en plus ! wouah, c'est la classe ! je veux en savoir pluche !

_________________
être assez spécial pour être tout de même quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TC33
trilogie
trilogie
TC33

Nombre de messages : 828
Age : 32
Localisation : Vence
Date d'inscription : 22/02/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeJeu 7 Avr - 7:52

MDr, tu sais qu'au bout de 17 pages elle a toujours pas finit le 1°chapitre Rolling Eyes ? Attention, elle va te ratrapper ! Lol, et moi j'ai tout au fur et à mesure Mr. Green !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tc333.canalblog.com
Aurore
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
Aurore

Nombre de messages : 1159
Localisation : Lille
Date d'inscription : 27/11/2004

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeJeu 7 Avr - 22:15

( 17 page pour un premier chapitre ? pas mal. Pour Réinbo j'en ai 42 pour un chapitre, je sais plus si c'est le premier. Enfin, c'est pas un jeu-concours ! sinon, je fais plus de chapitre ! na !)

Bon ben puisque tu as déjà dix-sept pages, tu peux nous donner la suite, non ? Rolling Eyes

_________________
être assez spécial pour être tout de même quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TC33
trilogie
trilogie
TC33

Nombre de messages : 828
Age : 32
Localisation : Vence
Date d'inscription : 22/02/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeVen 8 Avr - 8:04

attends, elle aussi a un frère et des^parents qui monopolisent l'ordi de temps à autre... et puis, elle doit tout recopier la pauvre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tc333.canalblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeVen 8 Avr - 16:50

Ne vous inquiétez pas ça arrive..
C'est sur que 17 pages ça fait un peu long, mais pensez que ce n'est que le premier jet (d'encre, lol, en plus j'écris au crayon papier), et que quand je relie, je rajoute parfois des choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeVen 8 Avr - 17:24

Riza écarta la possibilité de partir en voiture, les klaxons qu'elle entendait lui donnaient une idée assez précise de l'étendue des embouteillages et du chaos qui régnaient dehors. Elle passa en trombe devant la porte qui donnait sur le premier étage et par laquelle sortait un jeune couple. Elle ne s'arrêta pas, ne dit pas un mot à l'attention des jeunes gens et poursuivit sa descente infernale, mais nota que la jeune femme pleurait, soutenue par son compagnon. Puis elle déboucha à pleine vitesse dans la rue où elle heurta deux personnes avant de s'arrêter. La lumière du jour l'éblouit quelques secondes puis elle recommença de plus belle sa course pour la survie.
Elle se faufilait entre les groupes de gens et entres les voitures, croisant des couples de personnes âgées, ralenties par leur faiblesse physique, et des familles surchargées de bagages et où les enfants pleuraient de n'avoir pas pu prendre leur peluche favortie ou parce qu'ils ne comprenaient pas. Bagages... grand âge... enfants... Tous ces mots entraient en résonnance dans la tête de Riza. Soudain elle constata que, malgré le capharnaüm, personne n'avait eu l'idée de marcher ou de rouler sur les rails du tramway et que ceux-ci étaient déserts. Elle avait peut-être une chance d'en attraper un en marche, si ils circulaient. Riza décida de les suivre en direction de la sortie de la ville.
Bagages... grand âge... enfants... Tandis qu'elle courait à perdre haleine, Riza se remémora tous ces mots qu'ils avaient établis, lorsque la commission, dont elle avait fait partie et qui avait mis en place le système d'évacuation, et qui étaient synonymes de mort. En ces instants, plus rien ne comptait à part soi. Elle se retourna en entendant le bruit d'un tramway et réussi à monter en marche malgré le monde qui y était déjà entassé. Elle remémorait la dernière réunion de la commission avant de clore la phase finale du projet. Pas de favoritisme, avaient-ils décidé. Les participants au projet n'allaient pas avoir de places réservées dans les navettes, tous avaient les mêmes chances de survie, tous allaient devoir se battre.
Riza regarda l'horloge du tramway: cela faisait environ dix minutes que l'évacuation avait débuté. Le tramway sortit de la ville et d'un coup la calme s'établit, la cité gardant en son sein la vacarme assourdissant des cris et des pleurs de ceux qui, à cette heure, étaient devenus les nouveaux condamnés. Les gars de la commission avaient calculé que, pour avoir une chance de partir, il fallait que la population soit sur le site d'embarquement dans la vingtaine de minutes suivant le déclenchement de l'alarme. Riza estima que le tramway mettrait au maximum cinq minutes pour y arriver, elle avait une chance de s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeVen 8 Avr - 17:26

Petite note : je m'excuse pour les fautes d'orthographes, sumimasen, sumimasen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Aurore
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
Aurore

Nombre de messages : 1159
Localisation : Lille
Date d'inscription : 27/11/2004

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeVen 8 Avr - 17:36

Je te pardonne pour les fautes d'orthographe, je pense que tout le monde en fait plus ou moins et moi la première même si j'essaye un maximum de les éviter. C'est trop flippant ton histoire ! je veux la suite ! mais bon, je saurais patienter s'il le faut !

_________________
être assez spécial pour être tout de même quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeVen 8 Avr - 17:37

Bon, j'ai encore un peu le temps avant d'aller au japonais, alors je continue un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Aurore
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
Aurore

Nombre de messages : 1159
Localisation : Lille
Date d'inscription : 27/11/2004

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeVen 8 Avr - 17:42

trop génial ! t'as vu Riza, on est en même temps sur le forum ! c'est la classe moi je dis ! mdr !

_________________
être assez spécial pour être tout de même quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeVen 8 Avr - 17:51

Elle pensa à ses anciens collègues de la commission dont beaucoup n'allaient pas survivre et trouva injuste qu'ils n'aient pas finalement autorisé les membres de celle-ci à avoir des places reservées pour le départ, eux qui s'étaient tellement investis dans ce projet au service de la population, sacrifiant souvent leur vie privée.
La route longeant les rails offrait a sa vue un spectacle d'exode : des hordes de gens, jetés sur les routes par une simple sonnerie, qui tentaient de sauver corps et biens pour essayer de recommencer une nouvelle vie ailleurs. Elle pensa à tous ceux qui s'étaient portés volontaires pour rester au Centre de contrôle pour superviser le départ de la population et fut envahie par un sentiment de dégoût et eût une forte envie de vomir. En regardant les gens qui étaient dans le tramway, c'est-à-dire deux familles, trois couples de personnes âgées et quatres personnes ayant probablement entre vingt et cinquante ans dont elle, elle se souvint d'une séance de la commission où ils avaient évoqué le nombre et le genre de personnes qui allaient mourir. Il était évident qu'ils ne pourraient pas sauver tout le monde et il avait fallu choisir (encore un choix) ceux qu'on allait sacrifier. Au final, il avait été décidé que les personnes âgées et les personnes malades ou hôspitalisées ne seraient pas aidées, tout comme les prisonniers qui allaient probabalement rester enfermés, leurs géôliers allant les oublier lors de leur propre fuite.
En pensant à tous ces gens qui étaient dans l'incapacité de se rendre sur le site d'embarquement dans les temps et qui devraient attendre, immobiles, regardant par la fenêtre leur dernier jour se lever sur des villes vidées de leur sang, de leur force de vie, Riza eut réellement envie de vomir et porta sa main à sa bouche.
Les passagers du tramway poussèrent un cri mêlant joie et surprise. Le wagon filant à toute vitesse découvrait à leur vue le site de départ où étaient parqués les vaisseaux. Autour d'eux, tels des fourmis, les hommes et les femmes chargés de leur entretien s'affairaient à les préparer pour le départ. "Encore des gens qui ne partiront pas" pensa-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Aurore
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
Aurore

Nombre de messages : 1159
Localisation : Lille
Date d'inscription : 27/11/2004

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeVen 8 Avr - 18:22

I love you ça part super bien... jsui plongée dedans !

_________________
être assez spécial pour être tout de même quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TC33
trilogie
trilogie
TC33

Nombre de messages : 828
Age : 32
Localisation : Vence
Date d'inscription : 22/02/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeVen 8 Avr - 19:50

C'est horrible, j'étais au bord des larmes la première fois... c'est que c'est bien écrit :wink:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tc333.canalblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeVen 8 Avr - 21:46

Merci beaucoup TC!!!!
Même si je trouve le style vraiment nul, je suis contente que ça plaise aux autres...

Pour Plume,
Oui j'ai vu qu'on avait été deux, c'était super!!

Pour la suite, s'il vous plaît, excusez-moi de ne pas la taper ce soir, mais je vous promet de le faire demain (si ma mère ne fait pas exploser la centrale électrique avant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeDim 10 Avr - 10:05

Bon, je continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeDim 10 Avr - 10:16

Ces gens se sacrifiaient volontairement, ils avaient tout donné pour permettre à quelques personnes, qui les avaient ignoré, de se sauver. Les navettes. Les ingénieurs de la commission en avaient dessiné deux types destinés à l'évacuation des vingt mille "heureux bénéficiaires" Chaque ville mondiale avait le droit de faire évacuer deux mille personnes. Il y avait dix villes bénéficiant de sites d'évacuation, les comptes étaient rapidement réglés.
La répartition des vaisseaux avait paru à Riza injuste et elle s'y était opposée durant les réunions. Les Etats-Unis en possédaient deux, tout comme l'Europe. L'Asie avait été la grande gagnante en obtenant la construction de trois sites. L'Afrique, l'Amérique du Sud et l'Océanie n'avaient pu construire qu'une base chacuns. Comme toujours, les continents puissants étaient avantagés et le regroupement asiatique avait eu sa troisième base uniquement à cause de sa population et de sa grande superficie.
Les ingénieurs avaient donc sortit des usines deux sortes de vaisseaux de deux capacités différentes, le premier pouvant contenir trois cents personnes et le second deux cents, chaque site étant composé de quatre navettes de chaque sorte disposées de cette manière:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeDim 10 Avr - 10:25

Désolé, mais je ne peux pas continuer, je n'arrive pas à insérer une image... (cf topic Images dans Maintenance)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeLun 11 Avr - 13:37

Sans nom (pour l'instant) Nveauschma1modifi6zh.th
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeLun 11 Avr - 13:38

Voilà, jé réussi à l'insérer...

Pour voir le schéma en plus grand, cliquez dessus...

La suite de l'histoire arrive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeLun 11 Avr - 14:23

Les pensées de Riza furent interrompues par le brusque ralentissement du tramway qui l'écrasa sontre la paroi du wagon et elle se prépara à la ruée des passager en direction des passerelles d'embarquemtn. Elle ne fut pas déçue : à peine le véhicule s'était-il immobilisé que le groupe d'êtres humains se transforma en un troupeau de buffles et se précipita vers les vaisseaux tant désirés comme s'ils s'étaient rendus compte qu'un lion srétait caché parmi eux. Dans la précipitation, une petite fille d'environ cinq ans trébucha et fut piétinée sans ménagement par les autres dans l'indifférence générale et notamment celle de ses parents. On ne percevait plus de la jeune enfant que des gémissements de douleur que Riza perçut à peine, entraînée par la foule.
Elle arriva sur la place centrale où avait lieu l'embarquement. Les passerelles pour accéder aux vaisseaux se mettaient en place. La jeune femme s'immobilisa au milieu de la place. Elle hésitait à monter dans l'un des vaisseaux au souvenir des paroles du président de la commission.
Il avait demandé le silence et s'était levé pour évoquer un sujet qui lui tenait à coeur :
- Je voudrais que vous vous rendiez tous compte, membres de la commission, que lorsque l'alarme sonnera, il y aura déjà des victimes, ceux qui ne pourront embarquer. De plus, il ne faut pas écarter le fait que lors des premières phases du décollage, plusieurs vaisseaux seront détruits.
- Masi alors, répliqua un homme d'une trentaine d'années, n'est-il pas mieux de ne pas partir du tout? En évacuant, nous allons quitter nos points d'attaches terrestres. Nous allons aussi abondonner notre famille. Dans la précipitation, les gens vont laisser derrière eux les enfants et les personnes âgeées qui ne pourranto pas suivre; à ce moment-là se sera chacun pour soi. Vous imaginez le traumatisme : se retrouver seul, sans famille, sans repères dans un nouvel environnement, en réalisant qu'on a abandonné ce qu'on a de plus cher, qu'on a sacrifié, condamné nous-mêmes ces choses. Ma crainte est que losque nous aurons investit les bases, nous devrons faire face à une vague de dépressions et de suicides phénoménale...
Riza se demanda soudain si elle devait partir, si en partant elle faisait quelque chose de bien pour elle; elle n'avait plus d'attaches avec sa famille qui ne lui avait pas pardonnée son refus d'un poste très prisé dans un grande entreprise pour entrer dans la commission. Elle était immobile, au milieu du tumulte et leva les yeux vers les cockpits des vaisseaux où les ombres des pilotes s'affairaient à s'installer et à faire démarrer ces derniers.
Les pilotes. Quelle situation paradoxale qu'être pilote en ces instants! Ils étaient les meilleurs des meilleurs et avaient suivi un entraînement spécifique depuis trois ans à faire mouvoir ces gros vaisseaux comme si ce n'étaient que de simples plumes, en esquivant les obstacles. Ils avaient la chance de participer au projet et d'avoir une place pour survivre. Mais en contrepartie, ils ne devaient en aucun cas aider leur famille et devaient décoller même si celle-ci n'avait pu embarquer.
- Mademoiselle Hawkeye ! Mademoiselle Hawkeye
La jeune femme se retourna. L'un des agents qui encadrait le départ de la population, Maes Hugues, qui lui aussi ne partirait pas, lui faisait signe. Elle l'avait connu il y a trois ans au début du projet et rapidement ils étaient devenus amis. Maes avait été chargé de la sécurité du projet. Il la prit par le bras et l'entraîna à travers la foule en direction d'un vaisseau.
- Il faut que vous embarquiez, mademoiselle!
Ils arrivèrent devant l'une des passerelles et Maes entreprit de la faire monter avant tous ceux qui attendaient leur tour. Déjà, certains vaisseaux étaient complets et on détachait leur passerelle. Riza se dégagea et lui dit :
- Je ne peux pas faire ça, Maes, je ne peux pas passer devant les autres!
- Il le faut, je ne me le pardonnerai jamais si vous restiez!
- Non! s'écria-t-elle. Je ne pourrai pas vivre là-bas en ayant conscience que j'ai prit la place et la vie d'un innocent!
- Alors, pensez que vous prenez ma vie!
Riza fut stupéfaite. Elle n'avait jamais vu Maes dans cet état, il était au bord de la crise de nerfs et de la démence. Il sembla se calmer, soufflant longuement les yeux fermés et se détendit. Riza pensa qu'elle avait échapé à la tempête. Soudain, il rouvrit ses yeux et elle crut voir les flammes de l'enfer s'y consummer et lorqu'il parla, sa voix glaciale la fit frissonner:
- Ceci n'est pas un conseil mais un ordre, - sa voix s'emplissait petit à petit de colère -, et je veux que tu t'y conformes. Depuis la construction de cette base, j'ai examiné toutes les possibilités pour te faire embarquer qur l'un de ces vols. Alors, maintenant que tu y es, tu vas pas commencer à ma faire une scène de ménage! Je me suis assez cassé la tête pour te permettre de survivre!
Maes tourna le dos à Riza en croisant les bras et en faisant la moue. Riza ne sut pas quoi dire et haussa les épaules en signe d'incompréhension.
- Arrête de te prendre la tête Maes. De toute manière elle ne partira pas avec l'un de ces vaisseaux... répliqua une calme voix masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Aurore
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
Aurore

Nombre de messages : 1159
Localisation : Lille
Date d'inscription : 27/11/2004

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeLun 11 Avr - 16:22

euh... la suite sivouplé m'dame!

_________________
être assez spécial pour être tout de même quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TC33
trilogie
trilogie
TC33

Nombre de messages : 828
Age : 32
Localisation : Vence
Date d'inscription : 22/02/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeMar 12 Avr - 9:47

Je la connais la suite, je la connias lol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tc333.canalblog.com
Riza
nouvelle
nouvelle
Riza

Nombre de messages : 386
Localisation : Saint-Laurent du Var (juste à côté de Nice, une ville paumée)
Date d'inscription : 20/03/2005

Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitimeMar 12 Avr - 9:52

Ne vous inquiétez pas, elle arrive, juste le temps de poster un poème et je suis à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riza03.skyblog.com
Contenu sponsorisé




Sans nom (pour l'instant) Empty
MessageSujet: Re: Sans nom (pour l'instant)   Sans nom (pour l'instant) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans nom (pour l'instant)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Oreillette sans fil pour le HTC Desire HD
» (VENDU) Télécommande sans fil RW-221 ac cable RS1 pour Pana
» Mon manga pour l'instant
» Porte-filtre sans fond pour Zafiro
» Utilisation Tomtom Sans Connexion 3G possible ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les galeries d'exposition :: La galerie des grands rêveurs-
Sauter vers: